Retour
Services et solutions

Réduire le plastique lié à la consommation de café au bureau

Fiche conseil

Le saviez-vous ?

En 2016, Hambourg, la deuxième plus grande ville d’Allemagne a décidé de bannir les dosettes de café sous forme de capsules au sein des bâtiments administratifs, bureaux, et institutions comme les écoles et universités dans le but d’agir pour l’environnement en réduisant les déchets. Source

La pause-café au travail

Vous passez 96 heures par an en pause-café au travail. Le temps de pause minimum obligatoire d’un salarié en France s’établit à 20 minutes lorsque le temps de travail atteint 6 heures continues, selon la loi en vigueur.

Source : Juritravail et article L. 3121-33 du Code du Travail

Que dit la loi :

  • Depuis le 1er janvier 2020, est interdite la mise à disposition de gobelets jetables en plastique.
  • Depuis le 1er janvier 2021, est interdite la mise à disposition de bâtonnets mélangeurs en plastique.
  • Depuis le 1er janvier 2022, est interdite la mise à disposition la mise sur le marché de sachets de thé et de tisane en plastique non biodégradable.
  • En 2023, les couverts non-remployables en cas de consommation sur place seront interdits.

Pourquoi c’est compliqué ?

Je veux bien limiter le gaspillage de petites fournitures mais…

  • … nous avons déjà un parc machines Nespresso et un contrat annuel avec le prestataire
  • … nous n’avons pas de cuisine pour nettoyer les cafetières manuelles
  • … les gobelets jetables et les dosettes sont plus simples à gérer quand nous recevons des personnes extérieures
  • … le COVID nous incite à éviter au maximum les manipulations de machines

Comment on fait ?

Le café génère une quantité immense de déchets (capsules usagées, gobelets à usages uniques, agitateurs en plastique…).

Refuser les capsules et dosettes : un bilan carbone catastrophique

La solution la plus radicale consiste à arrêter purement et simplement de consommer du café en capsules et dosettes jetables. 4 bonnes raisons de ne plus les utiliser :

  • Le suremballage : 1 paquet de 250 grammes de dosettes produit 10 fois plus d’emballages qu’un paquet de 250 grammes de café moulu ou en grains.
  • La consommation d’aluminium et de plastique : 3 cafés par jour = 1 095 capsules par an.
  • Le budget : 1 an de capsules Nespresso (à raison de 3 cafés par jour), coûte 7 fois plus cher qu’un an de café en grains !
  • La pollution : en France, les capsules et les dosettes génèrent 1 900 tonnes de déchets aluminium et 3 400 tonnes de déchets plastiques en 1 an ! 3/4 des capsules finissent en décharge et sont jetées dans la nature.

Les gobelets en cartons : une fausse bonne idée

Depuis le 1er janvier 2020, l’usage des gobelets en plastique à usage unique est interdit. Dès lors, de nombreuses entreprises ont choisi le carton. Dans l’hexagone, chaque seconde, 130 gobelets en carton sont jetés à la poubelle, soit 4,7 milliards chaque année.

Boire dans un gobelet en carton à usage unique n’est pas un geste écoresponsable et pollue tout de même. Il faut tout simplement cesser avec le jetable qu’il soit en plastique ou en carton.

Un contenant avec du plastique : dans tous les gobelets en carton, on trouve une fine couche de plastique (en polyéthylène ou, plus rarement, en PLA-biosourcé). Cette barrière étanche permet de se servir un café chaud dans un gobelet sans que celui-ci ne se transperce. Il permet au contenant d’être parfaitement hermétique.

Un recyclage complexe et anecdotique : la fine couche de plastique qui se trouve à l’intérieur des gobelets en carton rend le recyclage plus difficile. En effet, isoler et filtrer cette couche de plastique constitue une opération complexe et perturbatrice pour la plupart des papetiers. En apparence, les gobelets en carton sont perçus comme recyclables, mais dans les faits ce n’est pas le cas.

Seulement 1% de ces gobelets seraient recyclés dans le monde. C’est la raison pour laquelle, la moitié des gobelets sont enfouis dans des décharges, un tiers fait l’objet d’une incinération, 15 % se retrouvent dans la nature, et seulement 1 % des gobelets est recyclé.

Pour en savoir plus :

Les machines à café eco-friendly

Il existe de nombreuses solutions pour réduire son empreinte carbone en entreprise tout en consommant un café de qualité. Les machines à expresso traditionnelles à base de café moulu ou encore les machines avec broyeur automatique (moulin à grain de café intégré) représentent de bonnes solutions pour votre entreprise.

Avantages :

  • La qualité et la variété des cafés que vous pouvez acheter en vrac directement chez un torréfacteur local
  • Le prix économique du café en grain ou moulu
  • Un goût uniforme qui plaira au plus grand nombre

La cafetière classique ou cafetière à filtre peut aussi être une solution écologique bien que l’uniformité du goût soit plus complexe à gérer entre les partisans des cafés forts et des ceux des cafés légers.

Notre coup de coeur local : Café Villeret, société localisée à Sautron. Un café artisanal, torréfié localement, économique et écologique pour votre entreprise.

Les dosettes réutilisables

Si votre entreprise est déjà équipée de cafetières Nespresso, les capsules jetables en inox peuvent représenter une solution pérenne. Plus économiques que les capsules jetables, les capsules et dosettes en inox réutilisables offrent l’avantage de contenir le café de votre choix (achetable en vrac) tout en se libérant de l’aluminium à usage unique.

Notre coup de coeur local : CAPS ME, société travaillant avec l’entreprise nantaise Kimya pour la production. Une capsule peut être utilisée 1000 fois, voire plus, soit 1 kg d’aluminium qui ne sera pas gâché !

Les distributeurs de café éco-responsables

Entre l’instauration du télétravail, la hausse des prix des matières premières ou l’obligation de passer aux gobelets en carton, les machines à café et autres distributeurs automatiques sont boudés par les salariés. Certains acteurs ont décidé d’adopter une démarche éco-responsable en supprimant les gobelets en plastique et les gobelets en carton et en proposant des cafés labellisées AB, Max Havelaar ou Rainforest Alliance.

Notre coup de coeur local : EKIBE, société vendéenne engagée dans une démarche RSE dont les machines ne distribuent pas de gobelets.

La vaisselle durable

En France, on estime à 4 milliards le nombre de gobelets utilisés par an. Cela représente 126 gobelets par seconde. Ou encore 32 000 tonnes de plastique par an. Pourtant, à nous tous, nous pouvons limiter, voire supprimer totalement, cette pollution avec un geste très simple : utiliser un gobelet réutilisable.

La vaisselle durable est la meilleure solution. Les tasses et mug en porcelaine, en céramique, en argile ou encore en verre, sont parfaits au quotidien au bureau. Pour les distributeurs de café, les ecocup fabriquées à partir de canne à sucre et sans combustibles fossiles (sans BPA et sans danger pour les aliments) sont aussi une alternative aux gobelets jetables.

Notre coup de coeur local : ECOBURO, entreprise bretonne spécialisée dans les fournitures écologiques de bureau.

Fiche élaborée en partenariat avec les Dirigeants Responsables de l’Ouest. Nouvelle fenêtre

Une correction à apporter sur cette fiche ? N’hésitez pas à nous le signaler

Parcourez l’ensemble de nos fiches conseils, services et solutions pour :