pictos_portailE simpleicon.com Collection Of Flat Icon, Symbols And Glyph Icons pictos_portailE background Layer 1 pictos_portailE simpleicon.com Collection Of Flat Icon, Symbols And Glyph Icons pictos_portailE background Layer 1
banner-call

02.53.93.83.03

En partenariat avec

CCI Nantes St-Nazaire
banner-mobile banner-left banner-right-start banner-right-end

Télétravail, entre adaptation et nouvelles habitudes

Publié le 04 mai 2020

Beaucoup d'entreprises du territoire métropolitain ont dû mettre en place le télétravail pendant la crise. Certaines pensent même poursuivre l’expérience après la reprise d'activité.

teletravail3.PNGPeu répandu dans les entreprises avant la crise du Covid-19, le télétravail est rapidement devenu, lorsque l'activité et les métiers le permettent, la nouvelle norme. Chez Harmonie Mutuelle qui emploie 4700 salariés en France dont 900 sont rattachés à direction régionale Atlantique, le télétravail a été anticipé. « Une première cellule de surveillance s'est tenue fin janvier au niveau national, raconte Lionel Fournier, directeur régional, nous sommes préparés à étendre massivement le télétravail en lançant l'achat d'ordinateur portables et dès le premier vendredi de confinement, nous étions passés de 30 à 95 % de télétravailleurs et télétravailleuses ».

S'adapter et garder espoir

Un changement profond dans la manière de travailler qui a aussi entraîné des réflexions sur l'après. Pour Philippe Oléron, président de Sigma, entreprise spécialisée dans l'édition de logiciels et les services numériques qui emploie 680 salariés à Nantes, « ces dernières semaines auront donné lieu à beaucoup d'espoir et d'optimisme malgré un contexte difficile ». L'entreprise a dû s'adapter et est passée de 20 à 95 % de télétravailleurs et télétravailleuses, en tâchant de « recréer à la fois les espaces de travail et des temps de convivialité »,

Des changements pour la reprise

Aujourd'hui chez Sigma, c'est le jour d'après qui se prépare. « Nous travaillons sur un questionnaire qui sera envoyé dans les prochains jours à tous nos salariés, à la fois pour organiser la reprise mais aussi recueillir leur expérience du télétravail, savoir s’ils seront plus nombreux, ou pas, à vouloir télétravailler par la suite, détaille Philippe Oléron, l’idée est de capter les aspirations, d’identifier les changements à opérer dans notre organisation ». Chez Harmonie Mutuelle, le télétravail se poursuivra au-delà du 11 mai pour tous les collaborateurs, sur la base du volontariat. « Ainsi les modalités d'organisation de l'entreprise seront adaptées aux contraintes et aux difficultés de chacun », souligne Lionel Fournier.