Logo Nantes métropole RSE

Réduire son impact énergétique grâce aux véhicules électriques

Bonnes pratiques • Environnement • Transports
Titi floris voiture électrique

Avec plus de 1000 trajets par jour, Titi Floris Nouvelle fenêtre a un impact énergétique important. Afin de le réduire, le transporteur coopératif a décidé de se doter de véhicules électriques.

L’intention initiale

Pourquoi avoir lancé cette action à l’origine ? Quelle était votre intention initiale ? Vos objectifs ?

La SCOP Titi Floris Nouvelle fenêtre réalise plus de 1000 transports par jour, dont 65 % sont des trajets urbains de moins de 100 Km / jour. Malgré ses achats de véhicules parmi les moins polluants de leurs catégories, l’impact énergétique reste important.

Pour pallier cela, et face à l’arrivée de véhicules électriques de plus en plus performants sur le marché, Titi Floris a choisi de développer progressivement la part des véhicules électriques dans sa flotte.

La mise en œuvre

Comment vous y êtes vous pris pour mettre en œuvre cette action ? Quelles étapes ?

En janvier 2015, Titi Floris a acquis sa première Renault Zoé. Elle est proposée en auto-partage via la plateforme Koolicar, et sert pour les déplacements du personnel administratif sur l’agglomération.

Suite à l’obtention d’un marché important sur l’agglomération Nantaise en 2015, 10 Nissan Leaf sont venues compléter le parc de véhicule électrique en septembre 2016.

Pour septembre 2017, l’acquisition de 5 nouvelles Renault Zoé et de 3 Nissan Evalia (7 places) est prévue. Une étude est également en cours pour acquérir des véhicules électriques adaptés au transport PMR (Personnes à Mobilité Réduite). Il n’existe pas de minibus électrique avec une autonomie suffisante pour le moment.

Les moyens

Sur quoi vous êtes vous appuyés ? Quels moyens ont été nécessaires (ressources, aide d’un autre acteur, indicateurs, territorial, référentiel, autre)

  • Sur les avancées technologiques des constructeurs grâce aux contacts réguliers avec les commerciaux, notamment concernant l’autonomie des véhicules
  • Un partenariat avec Nissan pour des véhicules électriques en location de longue durée.
  • L’installation de 3 bornes de recharges électriques au siège à Orvault, fournies dans le cadre de ce partenariat.

Les résultats

Et finalement, qu’est-ce que ça a apporté à l’entreprise ? Quels résultats avez-vous obtenus (économiques ou autres) ?

  • 10 véhicules électriques sont affectés à des conducteurs (9 sur Nantes et 1 sur l’agglomération du Mans). La conduite en ville est plus agréable pour les salariés grâce aux boîtes automatiques des véhicules
  • Se doter de voitures électriques permet de diminuer la moyenne des émissions de CO2 de l’ensemble de la flotte de véhicules au fur et à mesure
  • Obtention du prix coup de cœur aux Trophées Régionaux du Développement Durable en 2017
  • Réelle valeur ajoutée dans les réponses aux appels d’offres
  • Complémentarité et cohérence avec notre démarche RSE du quotidien

Les facteurs clés de succès / écueils à éviter

Aujourd’hui, si quelqu’un veut appliquer cette pratique dans son entreprise, que lui conseillerez-vous ? À faire ou à éviter…

  • Échanger sur le projet avec les constructeurs automobiles concernant les nouveaux véhicules, l’autonomie, la mise en place de partenariats…
  • Privilégier les véhicules ayant une forte autonomie
  • S’assurer de la volonté / possibilité des salariés d’avoir un véhicule électrique à leur domicile

Sources

Bonne pratique rapportée par : Audencia Nouvelle fenêtre

Plus de bonnes pratiques

Retrouvez toutes les bonnes pratiques de Titi Floris :