pictos_portailE simpleicon.com Collection Of Flat Icon, Symbols And Glyph Icons pictos_portailE background Layer 1 pictos_portailE simpleicon.com Collection Of Flat Icon, Symbols And Glyph Icons pictos_portailE background Layer 1
banner-call

02.53.93.83.03

En partenariat avec

CCI Nantes St-Nazaire
banner-mobile banner-left banner-right-start banner-right-end

Largo développe son activité de reconditionnement de mobiles à Sainte-Luce

Spécialisée dans le reconditionnement de smartphones et tablettes, l’entreprise Largo inaugure son nouveau site industriel et siège social à Sainte-Luce-sur-Loire. 

 

Largo, reconditionnement de mobiles

 

Créée en 2016 par trois associés issus des télécommunications (dont Christophe Brunot et Frédéric Gandon), Largo est spécialisée dans le reconditionnement de smartphones et tablettes. Les produits sont soumis à un processus rigoureux de tests et de réparation, dont le remplacement de pièces tels que l’écran et la batterie.


Le B to B, nouveau canal de distribution
Après un reconditionnement par grade en fonction de leur « état cosmétique » (A+, A ou B), les smartphones sont vendus avec une garantie d’un an sous la marque Rilax Mobile via la grande distribution (aujourd’hui Leclerc et Cora), les magasins d’occasion (tels que Easy Cash ou Happy Cash), les places de marchés en ligne (sous la marque Projet X sur Amazon, Darty ou Fnac) et prochainement le site rilaxmobile.fr Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre
L’entreprise est en train de développer la distribution de ses produits en B to B. "Nous nous positionnons comme un interlocuteur unique pour les entreprises en assurant à la fois la fourniture, la reprise et la maintenance des appareils" confie Christophe Brunot, co-fondateur et directeur commercial.


RSE et gains de coûts
Frédéric Gandon - Christophe Brunot - LargoSur un marché en pleine croissance (10% des smartphones commercialisés en France sont issus du reconditionné), Largo se positionne comme l’un des quatre acteurs industriels majeurs en France. "A l’heure où les propriétaires de smartphones en changent en moyenne tous les 18 mois, notre activité permet de faire vivre un produit de 5 à 6 ans", explique Frédéric Gandon, co-fondateur et DAF. Un argument qui pèse de plus en plus auprès des consommateurs, particuliers et professionnels, soucieux de leur empreinte écologique. L’économie réalisée est un autre atout de poids, un mobile reconditionné étant 20 à 40% moins cher qu’un neuf.

 

Un site industriel à Sainte-Luce-sur-Loire
Depuis l’été 2018, Largo a emménagé dans un bâtiment neuf de 1 200 m² sur la zone d’activités Maison Neuve à Sainte-Luce-sur-Loire. L’entreprise y reconditionne environ 10 000 produits par mois et compte aujourd’hui 32 salariés dont une vingtaine de techniciens.

 

www.rilaxmobile.fr Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre